Usures…

Le réchauffement climatique nous saute au nez en approchant du pays des bretzels. Il nous semble que l’air gagne un degré de plus à chaque kilomètre parcouru et c’est collants et salés que nous posons sacoches et tente le soir. Je ne sais pas trop définir ce qui nous submerge ces derniers temps. Le contact étroit des amis et proches nous manquent beaucoup, il est difficile d’établir du lien en étant toujours en mouvement et voilà donc bientôt 5 mois que cela nous fait défaut. Les projets naissants sur la selle, germent et l’on pourrait même dire fleurissent sur notre chemin, il est donc tant de rentrer pour pouvoir récolter les fruits !

Lire la suite

Publicités