Göteborg

Prononcez « geuteborg » lorsque vous parlerez de cette ville en soirée mondaine! 
C’est d’abord par la mer que nous t’avons découverte. Posée sur des rochers couleur rose granit, nous avons vérifié nos billets, nous serions-nous trompés de destination ? On se croirait à Perros Guirec ….. en bretagne! Mais non, c’est bien en Suède que nous débarquons et à mesure que la ville approche, de bretons, il n’est plus question !
Tu es grande et tranquille à la fois. Construite au XVII ème siècle, par les hollandais of course, tu as des allées pour chaque mode de transport et voitures, tramways, bus, vélos, piétons se croisent sans encombre, sans klaxon…d’ailleurs les volvo en sont-elles pourvues ? C’est vraiment à se le demander. Tes habitants vivent tous en immeuble, tel est le deal que vous avez conclue ensemble et en retour c’est 175 m2 de verdure par tête que tu leur offre!!! Mais chez toi, c’est culturel, on partage la laverie, le bureau, la cuisine et le jardin ! Ton camping d’ailleurs veut nous faire vivre à ta manière et nous sommes dans cet enclos de 100 m2 pas moins de 6 tentes à se partager….les sardines 😉
Mais en Suède, on travaille à la ville et on s’y entasse volontiers car lorsque le soleil boude le fond de son lit, on court, pédale, vole, nage, randonne, kayake vers la nature où chacun est libre de dormir où bon lui semble ( le droit de cueillette !!) et où tout bon suédois qui se respecte possède sa cabane de trappeur rouge, perdue dans la verdure…
L’homme moderne de Suède n’est pas blond ! Il est plutôt…barbu, le crâne à blanc, porte sa chemise à carreaux de bucheron et un béret – casquette mais avec un flegme anglais sympathique et il arbore, même en pleine semaine, sa poussette avec tout ce qu’elle contient, peut-être plus que sa moitié !! 
Reste à parler de ta journée, Göteborg, celle qui dure plus que de raison et où les oiseaux et leurs chants ne nous aident pas à nous réveiller puisque sans pause et sans relâche, ils chantent…et c’est désespérément que l’on peut attendre que le dieu incas s’endorme… Il change tout juste sa couleur, nous faisant croire pour quelques heures qu’il revêt son pyjama mais…ce n’est qu’un leurre…curieuse sensation, a – t – dormi entre tes murs, göteborg, est -ce un doux rêve ? 
Publicités

Une réflexion sur “Göteborg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s